ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Midi-Pyrénées

Archives 2015
L'ADEME organise
Colloque sur les filières de déchets et les matières premières secondaires en Midi-Pyrénées (4ème édition)

 

Objectifs recherchés : mieux connaître les acteurs et les filières de valorisation des déchets en Midi-Pyrénées afin de réduire leur production (source d’économies financières) ou d’optimiser leur gestion, dans une logique globale d’économie circulaire.

  • Publics : Entreprises et collectivités
  • Tarifs : 70 €
  • Organisateurs : ORDIMIP, ADEME, CCI de Toulouse

 

Ce colloque a pour vocation de répondre au besoin d'information des collectivités et des entreprises, lesquelles doivent faire face notamment à la hausse des coûts de gestion de leurs déchets et à de nombreuses évolutions règlementaires multipliant les filières de valorisation des déchets.

Après la présentation, par l’ADEME, des évolutions règlementaires et de l’organisation générale des filières, 4 opérateurs de filières de valorisation des déchets en Midi-Pyrénées viendront témoigner.
Enfin, pour clore la matinée, deux sujets d’actualités feront l’objet d’un éclairage particulier : l’un sur la fiscalité incitative et l’autre sur la sortie du statut de déchet.

L'après-midi sera articulé autour de deux parcours :
. Le parcours « Entreprises », organisé par l’ADEME,
a pour objectif de mobiliser les acteurs économiques sur la réduction des déchets et l’utilisation rationnelle des matières premières, sources d’économies et leviers de compétitivité. Ce parcours prendra la forme d’une conférence - « Déchets et matières premières : un enjeu économique pour les entreprises » - inscrite dans un cycle de conférences régionales s’appuyant sur des retours d’expérience d‘entreprises locales qui témoigneront à cette occasion.
. Le parcours « Collectivités et entreprises », prenant la forme de « speed meetings », permettra aux différents acteurs, publics et privés, de rencontrer des éco-organismes des filières à responsabilité élargie du producteur et des experts nationaux, dans le cadre de micro-réunions de 5 à 6 personnes.